Bruxelles, la « presque » belle

Après plusieurs visites à Bruxelles, l’heure est venue d’écrire quelques mots sur cette grande ville belge, capitale de son pays et de l’Union Européenne, rien que ça !

Bruxelles est une ville particulière, tantôt admirable, tantôt détestable et j’avoue avoir un avis assez mitigé la concernant. La capitale belge est une ville assez grise et froide et qui souffre de la comparaison avec les autres capitales qui l’entoure comme Paris, Londres ou Amsterdam. Elle a pourtant ce petit quelque chose d’attachant et c’est pourquoi j’y suis venu plusieurs fois, en famille ou entre amis.

 

QUELQUES INFOS SUR BRUXELLES

Tout le monde connait Bruxelles. C’est ici que siègent la plupart des institutions européennes, ainsi que de nombreuses organisations internationales, dont l’OTAN. On la surnomme d’ailleurs « la Washington de l’Europe ».

C’est une petite capitale (environ 200 000 habitants pour la ville intra-muros et un peu plus d’un million pour l’agglomération) qui a donc été choisie pour être « capitale de l’Europe ». Et la tâche n’est pas facile pour Bruxelles puisqu’elle est par ailleurs la capitale d’un pays divisé entre deux régions qui se tournent le dos. Au nord, la riche Flandre, et au sud, la Wallonie, plus pauvre et industrielle. Bruxelles, quant à elle, est « une enclave francophone » située en territoire flamand… reconnue comme la capitale des Flandres, elle voit son titre contestée par Anvers, avec qui elle entretient une relation tendue depuis longtemps. Vous l’aurez compris, c’est un peu le bordel…

 

 

LES INCONTOURNABLES ☆

À VOIR / À FAIRE À BRUXELLES

Selon moi, seule la Grand’Place mérite d’être classée comme lieu incontournable de la ville mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’autres lieux intéressants. C’est parti !

 

La Grand’Place

Oui, c’est pour elle qu’il faut venir voir Bruxelles !

Inscrite depuis 1998 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, la Grand’Place est exceptionnelle. C’est l’une des plus belles places que j’ai eu l’occasion de voir ! Un joyau d’architecture, une place absolument fantastique et souvent classée parmi les plus belles du monde. Impossible de ne pas être conquis par tant de beauté.

Bruxelles grand place

Bordée par les maisons des corporations, l’hôtel de Ville et la Maison du Roi, la Grand’Place est un formidable mélange de différents styles architecturaux. Il y a d’abord le superbe hôtel de ville, un édifice de style gothique et classique situé au sud de la place. Il constitue le seul vestige médiéval de la Grand-Place et est considéré comme un chef-d’œuvre de l’architecture gothique. Il fait face à la « Maison du Roi » avec son style néogothique. D’autres maisons, situées entre la rue de la Colline et la rue des Harengs, possèdent de sublimes façades : Joseph et Anne, l’Ange, la Chaloupe d’or, le Pigeon.

Grand Place of Brussels

Brussels Grand Place

Bon, puisque vous êtes à Bruxelles, autant en profiter pour visiter d’autres lieux qui méritent d’être vus mais ne cherchez pas à retrouver la même émotion que celle ressentie sur la Grand’Place, c’est juste impossible.

 

Le Manneken-Pis

Indissociable de l’image de la ville et situé à deux pas de la Grand’Place, le Manneken-Pis est situé juste devant les très nombreux touristes qui s’agglutinent devant pour prendre la photo souvenir avec « le gamin qui pisse ». En fonction du moment où vous viendrez visiter la ville, il sera certainement habillé de l’un de ses très nombreux costumes. C’est un symbole alors pas touche aux symboles mais bon quand même… on passe, on prend une photo et voilà.

Brussels Manneken Pis

 

L’Atomium

C’est l’autre symbole de Bruxelles. Créé à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1958 par l’architecte André Waterkeyn, il représente un cristal élémentaire de fer agrandi 165 milliards de fois. Haut de 102 mètres pour un poids d’environ 2400 tonnes, il est composé de 9 sphères reliées entre elles par des tubes. Les sphères sont le théâtre d’expositions éphémères et on peut profiter d’une belle vue sur la ville.

Bon, c’est sympa à faire une fois mais le ticket d’entrée est relativement cher et en plus il est situé assez loin du centre, à Laeken exactement.

Bruxelles Atomium

Brussels Atomium

 

Les Galeries Royales Saint-Hubert

Il s’agit d’un passage commercial abritant des boutiques très chics et très chères. On y trouve aussi des cafés et des restaurants. Ces galeries possèdent une très belle architecture avec d’élégantes façades sous une belle verrière. Elle sont divisées en trois zones : la Galerie de la Reine, la Galerie du Roi et la Galerie des Princes. Même si elles ne sont pas très grandes, elles méritent un passage ne serait-ce que pour admirer leur décor.

Bruxelles Galeries Royales Saint Hubert

 

Le palais de justice

Il s’agit là d’un véritable délire architectural. Un impressionnant colosse de 26 000 m², ce qui en fait le plus grand tribunal d’Europe… malheureusement noyé sous les échafaudages, et ce depuis 35 ans. Bon il faut le reconnaître, même si son aspect extérieur n’en fait pas un canon de beauté, on ne peut que se sentir tout petit devant un tel édifice !

Bruxelles palais de justice

Brussels palais justice

 

Le quartier de l’Europe

Puisque Bruxelles abrite les principales institutions européennes, pourquoi ne pas aller faire un tour dans le quartier de l’Europe ?

Et bien franchement quelle déception ! Ce quartier est fade et triste à mourir… vraiment pas de quoi fouetter un chat. L’architecture est froide, austère et manque cruellement d’intérêt. Il y a des grues partout, des travaux à n’en plus finir et des immeubles sans charme. Pour les fans du genre, il y a peut-être deux ou trois photos à prendre et voilà, rien d’exceptionnel.

Bruxelles quartier europeen

Brussels europe quartier

Bruxelles quartier europe

 

La gastronomie bruxelloise

Histoire de se remettre de la déception du quartier de l’Europe, il est temps d’aller goûter aux spécialités de la ville et il y a de quoi entretenir son cholestérol. Entre les fameuses frites belges, les délicieuses gaufres bien garnies, appelées « waffles » et les innombrables variétés de bières et les célèbres chocolats… Bruxelles a largement de quoi vous combler et vous réchauffer le cœur.

 

C’est quoi la bruxellisation ?

Les urbanistes ont inventé un mot pour décrire le style de la ville, son chaos architectural et ils appellent ça la « bruxellisation ». Il s’agit d’un phénomène qui a frappé Bruxelles entre les années 1950 et les années 1970, période durant laquelle la ville a connu de véritables « bouleversements urbanistiques car livrée aux promoteurs immobiliers au détriment du cadre de vie de ses habitants, sous couvert d’une « modernisation » nécessaire ».

En gros on a rasé des quartiers entiers pour laisser place à des buildings sans âme et sans charme et à des constructions anarchiques. Des autoroutes coupent littéralement la ville en son cœur, d’immenses boulevards congestionnés la mutile et des immeubles sans style ont fleuri un peu partout. C’est laid et regrettable.

Bruxellisation

Brussels skyline

Bruxelles city

 

En résumé, le cœur de Bruxelles est un bijou, une place à nulle autre pareil et si vous ne l’avez jamais vu, alors filez -y pour admirer la Grand’Place et son architecture hallucinante ! Et comme Bruxelles est une « ville de bureaux », les hôtels se vident le weekend et les prix fondent comme neige au soleil (renseignez vous auprès de l’office du tourisme de la ville qui propose des prix intéressants). Pour les amateurs de musées, la ville en possède apparemment des excellents mais n’étant pas vraiment fan de ce genre de visites, je ne saurais lesquels vous conseiller. Je préfère « sentir » la ville, me promener dans ses rues, ses quartiers, déambuler sur ses trottoirs et observer la vie, les maisons, les immeubles. Bruxelles, bien qu’attachante, est une ville abîmée, balafrée, estropiée. Pour le coup, elle ne nous a pas envoûté.

Publicités