Un séjour en Irlande c’est tentant mais le plus dur c’est de choisir où poser ses valises. Privilégier Dublin et la côte est ou plutôt partir à l’aventure sur la côte ouest pour voir de superbes paysages sauvages ? Partir dans le nord pour admirer les côtes déchiquetées ou vers le sud avec les plaines verdoyantes, image d’Épinal de l’Irlande ?

Etant donné que nous souhaitions découvrir la fameuse Wild Atlantic Way, notre choix s’est naturellement porté sur la côte Ouest mais en atterrissant à Dublin, histoire de s’organiser au moins une journée dans la capitale. Pour nous aider dans la préparation de notre semaine, nous avons fait appel à une agence locale avec qui nous avons défini un itinéraire suffisamment conséquent pour voir du pays et volontairement restreint pour profiter au maximum du voyage et ne pas passer le séjour dans la voiture.

ireland-map

Au programme : 400 km le long de la Wild Atlantic Way sur la côte ouest en passant par le Comté de Mayo, Achill Island, le Connemara et Galway dans le comté du même nom, les falaises de Moher et le Burren dans le comté de Clare et retour à Dublin.

 

Wild Atlantic Way :

2500 km de paysages à couper le souffle, c’est la promesse de la Wild Atlantic Way, l’une des plus longues routes côtières du monde ! Elle longe toute la côte ouest de l’Irlande, de Malin Head dans le Donegal au nord à Kinsale près de Cork au sud.

 

JOUR 1 : AÉROPORT DE DUBLIN > COMTÉ DE MAYO

C’est parti, on récupère la voiture à l’aéroport de Dublin, on se familiarise rapidement avec la conduite à gauche (on vous conseille d’opter pour une boîte automatique) et direction le Comté de Mayo, au nord-ouest de l’île (distance 280 km / durée 3 h 30) pour rejoindre notre premier B&B proche de Louisburgh.

 

Le Comté de Mayo :

Le Mayo est un grand comté, peu peuplé et assez peu connu des touristes. Les paysages y sont magnifiques : des grands lacs, des montagnes, des falaises, des plages de sable et parfois quelques petites villes authentiques.

 

Louisburgh.

Louisburgh est une petite ville du Mayo, située toute proche de la montagne Croagh Patrick et célèbre pour son festival de musiques traditionnelles. La ville est idéalement placée pour partir à la découverte du Comté et c’est ici que nous passerons notre première nuit.

 

Croagh Patrick.

A l’ouest de Westport se trouve la légendaire montagne Croagh Patrick, un lieu symbolique et cher au cœur des irlandais. Elle culmine à 764 mètres d’altitude et la légende raconte qu’en l’an 441, Saint Patrick, Saint patron de l’Irlande, a jeûné à son sommet durant 40 jours et qu’à la fin de son jeûne il aurait jeté une cloche en bas de la montagne, bannissant tous les serpents de l’île et ainsi permit de chasser le mal du pays. Un grand pèlerinage à lieu tous les ans, le dernier dimanche de juillet, durant lequel plus de 40 000 irlandais viennent se recueillir et assister à la messe se tenant dans une petite chapelle bâtie au sommet de la montagne.

croagh-patrick-ireland

 

Wesport.

Une ville portuaire de 5 000 habitants, colorée et animée, réputée pour sa qualité de vie. Elle a d’ailleurs été élue « meilleur endroit où vivre en Irlande » en 2012. L’ambiance dans les pubs est géniale et la ville compte d’excellents restaurants. Une très belle découverte pour notre première soirée en Irlande.

 

  • The Big Tree Pub (Lower Peter St,Westport) : un pub familial où vous pourrez écouter en live de la musique irlandaise traditionnelle 5 soirs / semaine. 
  • Sage Restaurant (High Street, Westport) : une très bonne cuisine dans un cadre cosy, le personnel est très sympa et la carte des vins intéressante. Il vaut mieux réserver pour avoir une table. 

 

JOUR 2 : ACHILL ISLAND (COMTÉ DE MAYO)

 

Achill Island 

Achill Island se situe dans le nord du Comté de Mayo et est la plus grande île de l’Irlande (24 km pour 19km de long), reliée à la terre par un pont. Nous commençons la découverte de cette terre sauvage en suivant la route Atlantic Drive, une boucle d’une vingtaine de kilomètres qui épouse un littoral déchiqueté et qui offre des panoramas spectaculaires ! Vous circulez sur une petite route sinueuse, slalomant entre les moutons et vous profitez ici de paysage à la beauté inouïe.

achill-island-ireland

 

A l’autre bout de l’île se trouve la superbe plage de Keem Bay, bordée par des falaises plongeant dans l’océan. Le sable blanc offre un contraste saisissant avec le vert des falaises et la roche très noire. La plage, quasi-déserte en ce mois d’octobre, est réputée pour être l’une des plus belles de toute l’Irlande.

keem-bay-achill-island-ireland

 

Les ruines du village abandonné de Slievemore hantent le cœur de l’île, dans des paysages de tourbières et de landes couvertes de bruyère. Sous un ciel gris et lourd, il règne ici une ambiance mystique, un sentiment renforcée par cette végétation qui a repris ses droits et où seuls quelques moutons attendent là, paisibles, que le temps passe.

Un énorme coup de cœur pour cette petite île à l’aspect sauvage et aux paysages époustouflants !

 

JOUR 3 : COMTÉ DE MAYO > CONNEMARA (COMTÉ DE GALWAY)

Nous prenons la route du mythique Connemara pour admirer cette terre brûlée au vent et pour savoir si, comme le dit Michel, les nuages noirs venus du nord colorent la terre, les lacs et les rivières… difficile d’ailleurs de ne pas pousser la chansonnette durant la traversée en voiture.

irlande-connemara-paysage

 

Doo Lough Valley 

Pour rejoindre le Parc National du Connemara dans le comté de Galway, nous avons emprunté la route entre Louisburgh et Leenane, une petite route qui serpente dans des paysages extraordinaires, le long de la Doo Lough Valley. Nous étions littéralement scotchés par la puissance et la beauté du décor qui s’ouvrait devant nos yeux ! Ainsi se termine notre petit périple dans le Comté de Mayo qui restera une incroyable découverte.

ireland-road-mayo

ireland-road-trip

 

Le Comté de Galway :

Contrairement au Mayo, le Comté de Galway est très connu des touristes français notamment parce qu’il abrite le célèbre Connemara. C’est un grand comté, couvert de lacs et de montagnes.

 

Killary Harbour.

Nous arrivons dans le Comté de Galway en longeant Killary Harbour, l’unique fjord d’Irlande. Ses dimensions sont impressionnantes : 16 km de long, plus de 500 mètres de large et profond de 45 mètres. Le petit village de Leenane se situe tout au fond du fjord, dans un environnement naturel juste sublime. Il est possible de faire un tour en bateau sur le fjord pour profiter au maximum de l’endroit.

ireland-killary-harbour

ireland-landscape

 

Kylemore Abbey.

En poursuivant la route vers Letterfrack, vous tomberez sur l’un des sites les plus connus d’Irlande, la fameuse Kylemore Abbey. Construit entre 1867 et 1871, l’imposant château se reflète dans le lac, au pied d’une colline verdoyante. Nous nous sommes contentés d’admirer l’abbaye de l’extérieur mais vous pouvez visiter le château, l’église néo-gothique ainsi que les jardins victoriens.

ireland-kylemore-abbey

 

Le Connemara National Park 

Nous voilà à Letterfrack, porte d’entrée du Parc National du Connemara. Chaussures de randonnée au pied, c’est parti pour quelques heures de marche au cœur d’un espace naturel absolument grandiose et nous optons pour l’ascension du Diamond Hill. Il faut compter environ 3 h 00 pour faire la boucle mais l’ascension n’est pas très compliquée, sauf peut-être un peu plus dans sa dernière partie. Au sommet de Diamond Hill on profite d’un panorama splendide sur les beautés sauvages du Connemara.

connemara-diamond-hill

 

JOUR 4 : CLIFDEN / CONNEMARA / GALWAY (COMTÉ DE GALWAY)

 

Clifden.

Une petite ville de la côte ouest avec ses belles façades colorées.  Nous y avons croisé de nombreux français venus profiter de l’ambiance des pubs avant de partir à la conquête des paysages sauvages du Connemara.

    • Guy’s Bar & Snug (Main St, Clifden) : un pub à l’ambiance chaleureuse, avec de la bonne musique traditionnelle irlandaise.

 

Sky Road 

Encore une route mythique, à l’image de la route Atlantic Drive sur Achill Island, la Sky Road s’étire sur une bonne dizaine de kilomètres et vous surplombez alors des paysages hallucinants ! La Sky Road se parcourt lentement, histoire de profiter au maximum des superbes points de vue. La route offre aussi des couchers de soleil fantastiques, parmi les plus beaux d’Irlande.

sky-road-sunset-clifden

 

Inagh Valley 

Décidément le Connemara n’a pas finit de nous surprendre : les paysages de la Inagh Valley sont justes somptueux ! Nous commençons par immortaliser le superbe Derryclare Lough, un très beau lac qui possède un petit îlot couvert d’arbres. Nous empruntons ensuite la route R344 et la magie opère immédiatement : lacs, landes, montagnes, tourbières, gros nuages noirs, tous les clichés du Connemara sont réunis ici. Les fameuses Twelve Bens et les Maumturk Mountains nous entourent et renforcent le côté sauvage des paysages de cette région.

inagh-valley-lough-connemara

inagh-valley-connemara-ireland

 

Ballyconneely Beach 

La route côtière entre Clifden et Roundstone est splendide et nous avons profité du soleil sur une belle plage de corail située juste avant le village de Ballyconneely. Le contraste entre cette plage et les paysages montagneux du Connemarra, situés à quelques kilomètres seulement, est saisissant.

west-coast-beach-ireland

 

Roundstone.

La route R341 entre Ballyconneely et le petit port de pêche de Roundstone est superbe. Roundstone est une petite ville qui compte quand même quelques pubs et restaurants, parfait pour une pause déjeuner bien méritée et reprendre des forces avant de poursuivre la route vers Galway.

  • O’Dowds : un minuscule pub avec 2 ou 3 tables qui sert d’excellents fish and chips.

 

Galway.

Galway est une ville jeune et festive, réputée pour l’ambiance impressionnante qui règne dans ses pubs, notamment dans le cœur de la ville, surnommé le Quartier Latin.

La ville possède aussi une imposante cathédrale, Notre-Dame de l’Assomption et de Saint-Nicolas, construite entre 1958 et 1965, à l’architecture singulière (notamment à l’intérieur).

Au final, Galway ne nous laissera pas un souvenir impérissable. Nous n’avons pas trouvé que c’était une étape incontournable du voyage contrairement aux nombreux commentaires que nous avions lu.

  • The Kings Head (15 High St, Galway) : un pub irlandais typique, avec encore et toujours de la bonne musique traditionnelle, et une partie restaurant où on mange vraiment très bien.

galway-irlande

 

JOUR 5 : BURREN ET CLIFFS OF MOHER (COMTÉ DE CLARE)

Nous quittons Galway en direction des falaises de Moher, en passant par le Burren dans le Comté de Clare. En chemin nous nous arrêtons à Kinvara, un petit village où se dresse le Dunguaire Castle. Le château est encerclé d’une épaisse brume, ce qui lui donne un air mystérieux typique des châteaux irlandais. Nous nous contentons de l’admirer de l’extérieur.

kinvara-dunguaire-castle-ireland

 

Le Comté de Clare :

C’est dans ce comté que se trouvent les très célèbres falaises de Moher, le site le plus visité d’Irlande ainsi que le Parc National du Burren.

 

Le Burren

Véritable curiosité géologique, le Burren est un immense plateau désertique qui s’étend sur 300 km². Cette immensité calcaire, balayée par les vents, donne aux paysages un aspect lunaire incroyable. La route entre Fanmore et Lisdoonvarna est fantastique avec d’un côté de la pierre à perte de vue et de l’autre l’océan Atlantique.

Une phrase célèbre, prononcée par Ludlow, bras-droit de Cromwell, décrit cette région comme « Une terre où il n’y a pas assez d’eau pour noyer un homme, pas assez de bois pour le pendre, pas assez de terre pour l’enterrer ».

ireland-burren

 

Falaises de Moher (Cliffs of Moher) 

Bien que très touristiques, les falaises de Moher sont justes incontournables ! Elles font parties des plus belles, des plus hautes et des plus impressionnantes falaises du monde. 215 mètres de haut sur 8 km de long… A titre de comparaison, les falaises d’Etretat en Normandie s’élèvent à environ 105 mètres.

falaises-de-moher-doolin-irlande

On peut suivre un chemin de 8 km en haut des falaises et profiter du spectacle mais ce qui est encore plus impressionnant, c’est de contempler le « Monstre » depuis la mer. Le bateau se prend depuis le port de Doolin et la balade dure une heure. On se rend alors compte de la hauteur hallucinante des falaises et on se sent vraiment tout petit : émerveillement garanti.

cliffs-of-moher-by-the-sea

Ce site d’exception a d’ailleurs servi de décor dans certaines scènes du film « Harry Potter et le Prince de sang-mêlé »  ou encore au clip « Runaway » de Maroon 5.

 

Doolin 

A quelques kilomètres des falaises de Moher, Doolin est un tout petit village réputé pour sa musique traditionnelle. Doolin ne compte que 3 pubs mais l’ambiance y est incroyable. Nous y avons passé une soirée mémorable, l’un de nos meilleurs souvenirs d’Irlande !

Depuis le port de Doolin on peut prendre le bateau pour s’approcher au plus près des gigantesques falaises avoisinantes ou pour partir en excursion sur les îles d’Aran, réputées pour la beauté de leurs paysages sauvages.

  • O’Connors Pub (Fisher Street, Doolin) : sûrement le pub le plus typique de notre séjour avec de l’excellente musique irlandaise et une ambiance très chaleureuse.

doolin-boatdoolin-dusty-dolphin

 

JOUR 6 : DOOLIN > DUBLIN (COMTÉ DE DUBLIN)

Notre petit périple sur la côte ouest touche à sa fin et il est l’heure de rentrer à Dublin. Nous avons passé 5 jours magiques sur la côte ouest, au cœur de paysages exceptionnels. Nous sommes littéralement tombés amoureux des paysages de la Wild Atlantic Way, que nous avons suivi de Achill Island jusqu’aux falaises de Moher, en passant par le Connemara. Un voyage extraordinaire où nous avions la sensation d’être parfois au bout du monde. Les paysages aux côtes escarpées qui plongent dans l’océan, les moutons à flan de colline ou sur les routes, les couleurs exceptionnelles et cette lumière, unique, qui sublime ce décor enchanteur… Un énorme coup de cœur pour la route entre Louisburgh et Leenane ainsi que pour les paysages de la Inagh Valley au coeur du Connemara ! Les falaises de Moher, bien que très touristiques, sont impressionnantes, sutout depuis la mer.

Nous avons rencontré des personnes formidables, que ce soit dans les différents B&B, les pubs, les sites touristiques… Une chose est sûre : 5 jours ne suffisent pas à parcourir l’ouest de l’île d’émeraude et nous avons hâte de revenir pour parcourir d’autres comtés, le Sligo, le Donnegal ou encore le Kerry.

La visite de Dublin fera l’objet d’un autre article, à venir très prochainement.

Publicités

6 Comments

  1. Aaaah la Sky Road, souvenir souvenirs…
    Pas mal comme itinéraire, c’est une bonne idée de se concentrer sur l’Ouest de cette façon. Pour ma part j’ai plutôt coupé en deux horizontalement. J’ai fait un road trip pour une grosse partie Nord, et je compte y retourner prochainement pour visiter la partie Sud. J’aime tellement ce pays…
    Tes photos sont canon !!!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup, ça fait vraiment plaisir !
      Oui l’Irlande possède des paysages exceptionnels et nous comptons aussi y retourner pour profiter de la beauté de cette île et de la légendaire hospitalité irlandaise.

      J'aime

    1. Oh la non c’est pas bête du tout ! Parce que tu as raison, c’est ça l’Irlande : des montagnes, la mer, des paysages à couper le souffle, des pubs et… des irlandais fantastiques ! Je te souhaite d’y prendre autant de plaisir que nous en avons eu.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s