Ostende, la Conviviale

Nous avons découvert Ostende un week-end d’avril 2016 sous un temps gris mais agréable. Trois mois plus tard nous y retournions pour profiter des plaisirs de cette belle flamande, cette fois sous un superbe ciel bleu.

 

QUELQUES INFOS SUR OSTENDE

Située en région flamande, Ostende est, avec ses 70 000 habitants, la plus grande station balnéaire de Belgique. Surnommée La Reine des Plages, c’est une ville portuaire touristique et animée. A première vue, « station balnéaire » et « Belgique » ne semblent pas faire bon ménage mais il faut dépasser les idées reçues et les clichés car cette ville mérite qu’on s’y intéresse à plus d’un titre.

 

 

☆ LES INCONTOURNABLES ☆ 

À VOIR / À FAIRE À OSTENDE 

 

La plage d’Ostende.

Forcément la plage est l’une des principales raisons qui vous pousse à venir à Ostende. Elle est immense, typique des plages du nord. Les immeubles du front de mer, une succession de buildings, d’hôtels et de restaurants, forment une imposante barrière de béton qui regarde la Mer du Nord. Sous certains angles cette « bétonisation » du littoral peut sembler laide mais nous avons trouvé que l’endroit ne manquait pas de charme, bien au contraire, même avec le ciel gris du mois d’avril.

Ostende-plage-mer-béton-immeubles-Belgique

Ostende-plage-reine des plages-mer du nord-Belgique

 

La promenade Albert Ier.

Une balade incontournable qui longe la mer, bordée de cafés et de restaurants, l’endroit idéal pour prendre un bon bol d’air iodé. De la Place des Héros de la Mer (Zeeheldenplein) jusqu’aux Galeries royales, c’est un vrai plaisir de se promener sur cette magnifique esplanade, où se croisent promeneurs, joggeurs, cyclistes, cuistax, skate board etc.

Ostende-plage-transats-promenade-Albert 1er

Ostende-sculpture-plage-mer-Belgique

 

Les Galeries Royales et les Galeries Vénitiennes.

Construites entre 1902 et 1906 afin de protéger les bourgeois aisés qui venaient s’y promener à l’abri du soleil ou de la pluie, leur longueur avoisine les 400 mètres. Même si aujourd’hui leur état se dégrade et qu’elles mériteraient d’être réhabilitées, les Galeries Royales sont vraiment belles et ont fière allure devant l’ancien Palais des Thermes construit au début des années 1930.

Ostende-promenade-Albert 1er-esplanade-galeries

 

Rock Strangers.

Les Rock Strangers se trouvent au bout de la promenade Albert Ier, sur la Place des Héros de la Mer (Zeeheldenplein). Ils attirent assurément le regard avec leur couleur rouge et leur forme bizarroïde. Ces « rochers » sont l’oeuvre de l’artiste belge Arne Quinze et se veulent être une critique de l’uniformisation urbanistique. On aime ou on aime pas, mais ça a le mérite de surprendre.

Ostende-Rock Strangers-digue-plage-oeuvre-Arne Quinze

 

Faire un tour en Cuistax.

Chez nous, sur la côte picarde, on l’appelle Rosalie, en Belgique on dit Cuistax. Ces engins à pédales, de toutes formes et de toutes couleurs, sillonnent l’immense digue d’Ostende. Nous n’en n’avons jamais vu autant qu’ici mais la digue est si large que, même en plein été, il y a largement de la place pour tout le monde.

Cuistax-Ostende-esplanade-digue-promenade-Albert 1er

Cuistax-Ostende-esplanade-digue-promenade-Albert 1er

 

Le Tram du littoral.

Le Kusttram ou Tram du littoral dessert la côte belge entre Knokke et La Panne, soit 67 kilomètres parcourus en un peu plus de 2 heures. C’est la plus longue ligne de tramway du monde ! Idéal pour se rendre dans l’une des stations balnéaires de la côte flamande sans avoir à s’encombrer de la voiture tout en profitant d’une vue sublime sur la mer.

Kusttram-Tramway-Ostende-littoral-côte-belge-La Panne-Middlekerk

 

Le Marvin Gaye Midnight Love Tour.

C’est à Ostende qu’a été écrit l’une des plus belles chansons qui soient et surtout l’une des plus sensuelles, le fameux Sexual Healing de Marvin Gaye. Autant dire que la ville belge n’est pas peu fière d’être le berceau de ce tube planétaire. Il suffit d’emprunter un Ipod auprès de l’office de tourisme et de se laisser guider dans les rues de la ville pour découvrir la genèse de ce titre légendaire.

 

Le centre-ville.

Le centre ville d’Ostende est important au regard de la taille de la ville. Les rues piétonnes kapellestraat et Adolf Buylstraat sont les plus animées et les plus commerçantes. Vous y trouverez de nombreux magasins de chaines mais aussi des petites boutiques et des friperies vintages. Il est vraiment très agréable de se balader dans le centre et vous pouvez aussi y admirer de très belles façades art déco.

Ostende-centre-ville-façades-shopping-rues

 

L’église St Petrus & Paulus.

Une superbe église de style néo-gothique aux dimensions impressionnantes. Sa construction date du début du 20e siècle et sa flèche culmine à 70 mètres.

Ostende-église-St Petrus & Paulus-neo-gothique

 

 L’Amandine.

Situé sur le canal en face de la gare, l’Amandine est un authentique chalutier ostendais qui pêchait dans les mers d’Islande. Sa carrière s’est achevée en 1995 mais il a depuis repris du service, cette fois en tant que « musée ». La visite permet de se rendre compte des conditions de travail difficiles de l’équipage.

Amandine-Ostende-bateau-chalutier-mer-pêche-Islande

Le bateau chalutier Amandine dans le port d'Ostende

 Le bateau chalutier Amandine dans le port d'Ostende

 

Le Mercator.

Ce superbe voilier à trois mâts, construit en 1931, est lui aussi amarré dans le port d’Ostende. Il servit de navire école pour les officiers de la marine marchande belge et est aujourd’hui devenu un musée nautique.

 

Longer la côte jusque Middelkerke.

Lors de notre deuxième séjour nous avions opté pour une nuit à Middelkerke, à 10 km d’Ostende par la plage. La balade entre les deux stations est très agréable puisque vous longer la mer et des immensités de plage déserte. Le retour en tramway prend 12 minutes.

 

Ostende mérite son surnom de « Reine des Plages » tant elle offre tout ce qu’on peut attendre d’une station balnéaire moderne et populaire : la plage bien sûr, de longues promenades à pied ou en cuistax le long de la digue, un centre-ville attractif, de nombreux restaurants, des musées, des parcs. Et puis Ostende, c’est l’endroit où Marvin Gaye a écrit Sexual Healing… What else ?

 

A TABLE !🍴🍻

Parce qu’une ville se découvre aussi dans l’assiette… Ostende n’est pas en reste et voici 3 adresses incontournables :

Manger des moules chez Kombuis.

Avis aux amateurs de moules ! Il s’agit là des meilleurs moules que nous avons eu l’occasion de manger. Le petit restaurant Kombuis était conseillé par plusieurs blogs et je les remercie vivement pour cette petite découverte. Les assiettes sont généreuses, la préparation et la cuisson des moules est excellente !

Adresse : Van Iseghemlaan 24.

Ostende-Kombuis-moules-frites-restaurant

 

Faire une pause gourmande chez Domino

Une petit salon de thé où la décoration peut être achetée, des gâteaux et des tartes faits maison, un chocolat chaud délicieux, l’endroit parfait pour faire un break avant de retourner se balader dans la ville.

Adresse : Wittenonnenstraat 16B.

Ostende-Domino-salon de thé-pause-centre ville-tarte-gâteau

 

Pouic Pouic chez Koekoek 

Une institution vous dis-je ! On vient ici pour manger du poulet avec les doigts alors ne cherchez pas vos couverts, il n’y en pas. Pour seulement 6,50€ vous avez un demi poulet rôti à la broche mais vous pouvez aussi choisir du poulet flambé. Simple, efficace, très bon.

Adresse : Langestraat 38-40.

 

 

 

 

Publicités

2 commentaires sur “Ostende, la Conviviale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s