Gand, la Chaleureuse

gand-visiteurs-du-monde

Après notre week-end à Anvers, capitale de la région flamande, du diamant et haut lieu de la mode belge, nous nous sommes intéressés à sa « dauphine », Gand. Souvent délaissée au profit de Bruges, Gand nous a tout simplement enchanté ! Si par certains aspects, Anvers, peut parfois sembler « froide », Gand au contraire, nous est apparue très chaleureuse. Il faut dire que la ville accueille 50 000 étudiants, ce qui, comparé à sa population, est tout simplement énorme et fait de Gand la première ville étudiante du pays.


QUELQUES INFOS SUR GAND 

Pour la petite présentation, Gand compte 255 000 habitants et son agglomération environ 450 000, ce qui la place au 4e rang en Belgique.

Capitale de l’ancien comté de Flandre, Gand a connu une période de prospérité économique et culturelle, aux 14e et 15e siècles. Elle conserve de cette époque, un important patrimoine architectural. Gand, c’est aussi une intense vie culturelle (théâtre, opéra, musées), un festival annuel du spectacle populaire (Gentse Feesten) qui attire chaque année près de deux millions de visiteurs et un festival international du film.

A l’instar de Bruges, Gand possède aussi de nombreux canaux qui permettent de découvrir la ville au fil de l’eau et ainsi d’apprécier son incroyable architecture flamande.

 

☆ LES INCONTOURNABLES ☆ 

que-voir-a-gand

 

Gand est se découvre à pied… ou en bateau. Ce sont les meilleurs moyens pour s’imprégner de l’ambiance et de l’atmosphère de cette belle flamande. Les trois principaux quartiers de la ville sont côte à côte, Historisch Centrum (le Centre Historique), Kunstenkwartier (le Quartier des Arts) et Patershol.


Quartier Historisch Centrum

Le Centre Historique est splendide et nous a fait forte impression ! Ce quartier concentre les principaux monuments et sites historiques de la ville et vous êtes littéralement transporté dans le passé au milieu de tous ces édifices magnifiques.

gand-centre-historique



Le Beffroi.

Rien de tel pour mieux appréhender la ville que de prendre un peu de hauteur et de l’admirer depuis le beffroi. Du haut de ses 95 mètres, il offre une vue exceptionnelle sur les principaux sites et monuments de Gand. Le beffroi est surmonté d’un dragon, qui, dit-on, préside aux destinées de la ville depuis 1380.

ghent-skyview

gent-belfort


Le Pont Saint-Michel (Sint-Michielsbrug) 

La panorama depuis le Pont Saint-Michel est époustouflant ! Sans aucun doute la plus belle vue de toute la ville. D’ici on aperçoit les principaux monuments historiques et notamment l’alignement des trois tours (de l’église Saint-Nicolas, du Beffroi et de la Cathédrale Saint-Bavon). On pourrait y rester des heures à admirer la ville depuis le point tant il y en a à voir…

gent-sint-michielsbrug

gand-pont-saint-michel


L’église Saint-Michel (Sint-Michielskerk).

Cette église imposante est située à côté du Pont Saint-Michel, d’où son nom. A l’origine elle devait s’élevait au dessus de toutes les autres églises de la ville mais son histoire mouvementée et le manque de moyens financiers firent que la tour de l’église Saint-Michel resta inachevée.

gent-sint-michielskerk


Le Graslei 

Le Graslei c’est The place to be !

Le Graslei (Quai aux Herbes) se situe sur la rive droite de la Lys et fait face au Korenlei (Quai au blé). C’est l’emblème de la ville, avec ces façades fidèles au modèle architectural traditionnel des Flandres. Le soir venu, les maisons se reflètent dans la Lys et le spectacle est alors magique.

Gand-Graslei-quai aux herbes-façades-lys

ghent-graslei



L’Hôtel de Ville (Stadhuis).

L’imposant hôtel de ville est un ensemble de bâtiments aux styles architecturaux très différents. La construction de ce remarquable monument historique s’est étendue sur 4 siècles. L’immeuble possède deux façades bien distinctes au niveau du style avec notamment un style gothique flamboyant, côté Hoogpoort, qui contraste avec le style renaissance de la façade côté Botermarkt.

gent-stadhuis



Le Château des Comtes (Gravensteen).

Gravensteen est un énorme château fort en plein cœur de la ville. Il renferme une collection d’armes et d’armures, une salle de torture, une crypte, un donjon, des oubliettes, une étable et les pièces de résidence des comtes. C’est assez étonnant de se balader dans un centre-vile et de tomber nez à nez avec un immense château-fort.

Gand-Gravensteen-château des comtes



La Cathédrale gothique Saint-Bavon (Sint-Baafskathedraal).

Construite sur les vestiges d’une ancienne église romane, la cathédrale Saint-Bavon renferme un tableau très célèbre : « L’Adoration de l’Agneau Mystique ». Il est décrit comme un chef d’oeuvre absolu de la peinture médiévale par les différents guides de la ville. Sachez en revanche que l’accès qui y mène est payant et que le tableau est une reproduction.


L’église Saint-Nicolas (Sint-Niklaaskerk).

Bâtie en pierres bleues de Tournai, l’Eglise Saint-Nicolas elle est l’un des plus imposants monuments de la ville et aussi l’un des plus spectaculaires. L’édifice est coiffé d’une tour quadrangulaire en parfait alignement avec le beffroi et la cathédrale Saint-Bavon.

gent-sint-niklaaskerk


La Grande Boucherie (Groot Vleeshuis).

Il s’agit d’un marché couvert avec une charpente en bois remarquable. Construite entre 1407 et 1419, cette halle avait pour but de centraliser la vente de la viande afin d’en contrôler la fraîcheur et la qualité.


Le Château de Gérard le Diable (Geeraard de Duivelsteen).

Il a été édifié à partir de 1245 pour le chevalier Gérard de Gand, surnommé « Le Diable » en raison de la couleur foncée de sa peau. Ce château a servi de prison, de couvent, d’orphelinat, d’asile pour aliénés et de caserne de pompiers. il abrite désormais les archives de la ville.

gent-geeraard-de-duivelsteen


Le quartier historique renferme d’autres bâtiments remarquables :

  • L’ancien bâtiment des postes (Voormalig Postgebouw), un édifice érigé dans différents styles architecturaux et surmonté d’une magnifique horloge.
  • La Maison des Maçons qui fait face à l’église Saint-Nicolas. Elle date du XVIe siècle. A son sommet on peut apercevoir six danseurs qui tournent au gré du vent.
  • L’ Ancien Marché aux Poissons, où se trouve désormais l’office de tourisme de la ville.




Quartier Patershol 

Après le magnifique Centre Historique, direction les ruelles du Patershol. Autrefois faubourg des ouvriers tisserands, le quartier s’est embourgeoisé avant d’être totalement délaissé. Patershol connait aujourd’hui un nouvel élan et est certainement le quartier le plus agréable de Gand. C’est un quartier pittoresque, un quartier médiéval, de plus en plus convoité. Les ruelles étroites ont beaucoup de charme et invitent à la promenade. Nous sommes littéralement tombés sous le charme du lieu en passant devant ses terrasses, ses galeries d’art, ses petites boutiques branchées et ses restaurants.

gent-patershol-street




Quartier des Arts (Kunstenkwartier)

Ce quartier porte bien son nom, c’est celui des musées et de la culture. On y trouve notamment le Musée du Design, le Musée des Beaux-Arts (Museum voor Schone Kunsten) et le S.M.A.K, le Musée d’art contemporain. Ce quartier compte aussi le centre d’art Vooruit, qui fait la part belle au théâtre, à la danse et à la musique contemporaine.

gent-vooruit


En résumé :

Après un weekend passé à Gand, nous sommes complètement conquis par la beauté et le charme de cette ville. Son esprit festif, son ambiance « moyenâgeuse », ses monuments impressionnants, ses ruelles agréables et son architecture sublime font d’elle une étape incontournable qu’il faut impérativement découvrir. 


Gand, on y va pour :

  • L’incroyable architecture de son centre médiéval
  • Boire un verre avec des amis face au Graslei
  • Son ambiance chaleureuse et festive


A TABLE !🍴🍻

Parce qu’une ville se découvre aussi dans l’assiette… Gand nous a offert deux belles découvertes.

PAMPAS (Burgstraat 1).

Une cuisine sud-américaine, des brochettes de viande et de poisson grillées absolument délicieuses, le tout dans un décor design mais chaleureux. Un concept simple : Stop ou Encore. Tant que vous ne retournez pas votre carton posé à côté de votre assiette sur « Stop », les serveurs défilent avec des brochettes gigantesques et vous remplissent votre assiette.

Restaurant Pampas Gand

Gand-restaurant-pampas-viande

Souplounge (Zuivelbrugstraat 6).

Les bars à soupe, c’est tendance, c’est healthy et ça fleurit un peu partout. Celui-ci sert des soupes délicieuses. Si vous souhaitez un repas simple, rapide et économique, ce bar à soupe est parfait.

Gand-Souplounge-bar à soupe

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s